Frais de gestion locative : comment déterminer son coût ?

Vous envisagez de mettre en location un bien immobilier ? Avec vos occupations, vous ne disposez pas de temps pour gérer votre patrimoine ? Vous pouvez faire appel à un mandataire pour s’occuper de la gestion locative. Comme toute autre prestation, ce service a un coût. Voici les critères qui peuvent influencer les frais de gestion locative.

Quels sont les paramètres qui entrent en jeu ?

Les missions du mandataire de gestion locative d’un bien immobilier sont diverses. Ce professionnel peut être chargé de trouver les locataires, d’élaborer le contrat de bail, d’assurer les démarches administratives et juridiques en cas de litige avec les occupants de la résidence, de percevoir le loyer mensuel, de contrôler les travaux de réhabilitation… Bref, il est souvent difficile de déterminer une liste exhaustive des tâches qu’un propriétaire peut confier à un mandataire. Ce qui fait que l’honoraire perçu par ces prestataires de services est variable.

Certains professionnels préfèrent établir des devis personnalisés pour définir le frais de gestion locative. Ils prennent en compte de nombreux critères comme le type de biens, la superficie habitable, l’emplacement du bien immobilier… Une agence immobilière spécialisée dans la gestion locative peut aussi vous proposer un prix forfaitaire, à hauteur de 5 à 15 % du loyer TTC. Mais il existe d’autres charges que vous devez régler en sus. Ces frais supplémentaires sont occasionnés par les prestations telles que les petites tâches administratives, le suivi de contentieux, le suivi des travaux…

À combien s’élève la charge à payer ?

Lorsque vous engagez un administrateur pour gérer la location de votre bien immobilier, vous devez dans un premier temps prévoir dans votre budget le frais d’agence. L’honoraire du mandataire peut varier, selon l’option que vous choisissez. Le taux tourne autour de 6 % (hors assurance loyer impayé) et peut atteindre jusqu’à plus de 10 % si l’assurance est incluse. Sachez que le coût de la prestation d’un mandataire doit impérativement être inscrit dans le contrat de mandat de location de gestion. Dans le cas où vous envisageriez de lui confier la prospection du marché, l’agence recevra en contrepartie des honoraires de location. En vertu de la loi ALUR, cette charge devrait être payée par le propriétaire.

Il est indispensable de connaître les critères qui permettent de déterminer le frais de gestion locative. Grâce à une information complète, vous serez à l’abri des frais cachés. Certains mandataires peuvent en effet vous proposer des tarifs abordables, mais vous facturent certains services qui devraient être inclus dans leurs prestations. Pour éviter de payer un surplus de frais, vous pouvez toujours avoir recours à un comparateur en ligne pour évaluer le frais de gestion proposé sur le marché.

Happy Immobilier – L’immobilier de prestige en Provence

Happy Immobilier est une agence immobilière sis en Provence, et qui doit son existence à servir les résidents et ceux qui souhaitent s’y implanter. Fondé en 1994, il dispose de deux offices. Outre les ventes, achats et locations d’immobilier, elle a un service de location temporaire, et travaille dans la gestion locative. Lire la suite de « Happy Immobilier – L’immobilier de prestige en Provence »